Promotion de l’agriculture biologique : l’écrivain Jean Agoussi s’y engage

L’écrivain et ingénieur agricole, Jean Philippe Agoussi, se dit convaincu du poids de l’agriculture biologique dans l’alimentation saine des populations. Pour aider à relever ce défi, il a affiché son engagement à promouvoir cette pratique agricole. C’était lors d’une conférence de presse le vendredi 14 septembre 2023, à la Chambre de Commerce et d’Industrie à Abidjan-Plateau.

Trois (3) ouvrages présentés ce jour-là servent de canaux de promotion. Ce sont : Le Guide agricole “Elodjan”, signifian ‘’c’est bon, c’est joli’’ en attié ; la pièce de théâtre “Djouman”, travail en attié et le recueil de poèmes “Cagnin”, lumière en attié.

L’écrivain rassure que ces livres ciblent tous les amoureux de la lecture, surtout les acteurs agricoles et les enfants. Des techniques et méthodes de culture s’y trouvent, a-t-il expliqué. Avec un accent principalement mis sur la production des intrants biologiques.

Pour lui, il est aussi question du bon choix des semences, du site de production, de la connaissance du système d’irrigation, en harmonie avec la variété à produire. L’auteur insiste également sur la détection et le traitement des anomalies ou maladies qui fatiguent les plantes.

Jean Agoussi a manifesté que toutes ces techniques agroécologiques sont susceptibles d’aider les agriculteurs à réussir leurs cultures maraîchères. En produisant bio, a ajouté l’ingénieur agricole, elles concourent à préserver la santé humaine et à protéger l’environnement. La maîtrise de ces techniques, adaptées aux réalités du pays, a poursuivi le spécialiste, a pour avantage de leur permettre d’accroître leurs rendements.
Les trois (3) ouvrages ont été validés par un comité scientifique, présidé par Dr Amani Dauphner, expert international en horticulture, à l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody.

Présent à l’événement, il a spéculé sur cette décision. Face à la démographie galopante et à la diminution drastique des forêts, le problème de trouver de quoi à se nourrir convenablement et sainement au quotidien se pose, a-t-il évoqué.

L’horticulteur a avancé que ces imprimés, encourageant les acteurs agricoles à produire du naturel, arrivent à propos. Ils répondent ainsi au désir actuel des populations, consommer des produits sains, a soutenu Dr Amani. Sans oublier la promotion des plantes en voie de disparition.

Il a lancé un plaidoyer auprès des autorités, en vue d’instaurer ces livres dans les manuels scolaires. De cette façon, a-t-il exprimé, les enfants pourront s’approprier, très tôt, du Cp1 à la Terminale, cette agriculture. Avant de dire que ces œuvres viennent insuffler une dynamique dans la sensibilisation sur les maladies métaboliques. Celles-ci étant manifestes aujourd’hui dès l’âge de 12 ans, voire 18 ans. Cela, du fait des aliments, infestés de produits chimiques, que nous consommons.

Cette conférence se situe en prélude au diner de l’écrivain agricole, prévu pour le 7 octobre 2023 à Yamoussoukro. Une séance de dédicace des œuvres est prévue à cet effet.

Kra

LIRE LES AUTRES ARTICLES

IMG-20240213-WA0222
IMG-20240207-WA0190
Côte d'Ivoire / 9e édition d’Adayé Kessié Festival : les grandes lignes présentées aux experts du Bipia 
Le président de la Fondation Adayé Kessié, Bini Ouattara Daouda, a eu une séance de travail, avec ses...
Voir plus
IMG-20240131-WA0051
Festival des arts et traditions Akan : la 1ere édition lancée à Sakassou
La première édition du Festival des arts et traditions Akan (Fata) a été officiellement lancée au Centre...
Voir plus

Vous recherchez des espaces Publicitaire pour votre entreprise?

Notre Magazine LES ÉLUS, vous donne l'opportunité de vous afficher dans leur magazine physique, mais aussi sur leur site Internet.

Cliquer à votre droite pour en savoir plus.

Retour en haut