Prière à Abongoua / Séka Séka, vice-pdt du Cesec : « Laissons tomber les pratiques mystiques »

La clôture de la 2ème édition des prières œcuméniques d’Abongoua s’est tenue le 14 octobre 2023. Une occasion pour le Pr Joseph Séka Séka, premier vice-président du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec), parrain de l’événement, de prodiguer des conseils aux populations autour du thème : « Paix durable à Abongoua et réussite avec Dieu ».

 

« Laissons tomber les pratiques mystiques. Je ne veux plus entendre que les communautés s’affrontent à Abongoua, qu’il y ait des morts. Ce que je veux voir, c’est que les communautés se donnent la main, se fréquentent et se soutiennent pour le développement de notre sous-préfecture. », a souhaité le parrain.

 

En effet, Abongoua a connu une crise intercommunautaire le 08 août 2022. De celle-ci ont découlé des affrontements entre autochtones et allogènes, pour un problème qui pouvait se régler pacifiquement. Et pour amener les populations au rassemblement autour des idéaux que sont la cohésion, la paix et vivre ensemble, une prière œcuménique a été initiée pour conjurer le mauvais sort.

 

Seize (16) églises et une dizaine de mosquées de cette sous-préfecture ont participé à cette prière sous la houlette de Mme Kouassi, née Arnaud W. Yao, sous-préfet de cette localité, du 12 au 14 octobre 2023.

 

Cheville ouvrière de la cohésion sociale dans ce démembrement de la région de la Mé, madame le sous-préfet, s’est félicité des gains de la première édition de ce moment religieux. « Il nous revient, de sources concordantes et fiables qu’après les séances de prière de la 1ère édition, les décès ont baissé d’intensité dans la sous-préfecture et le succès s’est légèrement accru au niveau des examens et concours des enfants. D’autres facteurs pourraient certainement expliquer cette embellie de l’horizon. Pour ma part, l’on peut déjà mettre cette bouffée d’oxygène au compte des bienfaits de la prière dans un environnement apaisé. », a-t-elle indiqué. Encourageant les populations à inscrire la prière œcuménique en bonne place dans les programmes d’activités.

Un prêche magnifiant la croyance en Dieu et la manifestation de l’amour du prochain a été fait par le prophète Yapi, assisté du président des pasteurs de la localité, Habakouk Amon.

 

La communauté musulmane a marqué sa présence par une délégation conduite par l’imam Brahima Sangaré.

Le principal du collège moderne, le chef de poste des Eaux et forêts, les chefs des villages et campements, les responsables des communautés étrangères et nationales, les associations de femmes et de jeunes ont aussi assisté à la cérémonie de clôture,

 

 

C.K.

LIRE LES AUTRES ARTICLES

IMG-20240128-WA0072
Côte d'Ivoire / 5e édition du Giga maoulid : la solidarité entre les communautés religieuses au menu
La cinquième édition du giga maoulid a eu lieu le samedi 27 janvier 2024, au Centre d’action culturel...
Voir plus
IMG-20231225-WA0137
Célébration de la nativité : Des évangéliques exhortés à l’humilité
La célébration de la nativité a eu lieu dans la nuit du 24 au 25 décembre 2023. Une occasion pour pasteur...
Voir plus
IMG-20231205-WA0156
Côte d’Ivoire / Musique chrétienne : un programme mis en place pour la révolutionner
L’Union des enseignants de musique chrétienne de Côte d’Ivoire (Uemc-Ci) entend aider à relever...
Voir plus

Vous recherchez des espaces Publicitaire pour votre entreprise?

Notre Magazine LES ÉLUS, vous donne l'opportunité de vous afficher dans leur magazine physique, mais aussi sur leur site Internet.

Cliquer à votre droite pour en savoir plus.

Retour en haut