Journée nationale de la paix :  Mambé demande aux Ivoiriens de pardonner

A l’occasion de la journée nationale de la Paix, célébrée le 25 novembre 2023 à l’hôtel du district d’Abidjan, le Premier ministre, Robert Beugré Mambé, a exhorté les Ivoiriens à la culture et la promotion de la paix.

Placée sous l’égide du Premier ministre, cette commémoration a été organisée par le ministère de la Cohésion nationale, de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté. Qui l’a célébrée autour du thème : « Laissons derrière nous le passé pour construire avec la jeunesse une paix durable dans la diversité »

 

Cette célébration a servi de lucarne à Myss Belmonde Godo, ministre de la Cohésion nationale, de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté, d’expliquer que le thème choisi est une invitation adressée aux hommes politiques à poursuivre le dynamisme de cohésion sociale et de paix. 

Selon la ministre, ce n’est pas une invitation pour faire oublier le passé, mais à l’analyser, afin de tourner le dos aux erreurs faites antérieurement, qui malheureusement ont conduit la Côte d’Ivoire à la violence. 

 

A son tour, Beugré Mambé, le Premier ministre ivoirien, a indiqué que le pardon est la source de préservation de l’amour et de la stabilité intérieure et extérieure. Il sert à faire germer les graines de la paix et d’enterrer les rancœurs. « Pardonner, c’est enterrer les germes de la frustration et des rancœurs. Ce qui redonne vie et fait fleurir sur les cendres du passé tortueux les fleurons de la joie, de la bonne humeur et de tout ce qui resplendit. Une 4e année s’ajoute aux 3 années pour donner de l’envergure à la paix en Côte d’Ivoire », a-t-il dit. 

 

Indiquant qu’« en effet, en 1973, pour inciter les Ivoiriens à la culture et à la promotion de la paix, le président Félix Houphouët-Boigny a créé la Fondation pour la paix à Yamoussoukro. 2ème date, en 1996, la Côte d’Ivoire institue la Journée nationale de la paix. 3ème date en 1997, la Fondation pour la paix prend le nom de ‘’Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix’’ »

 

Pour lui, le Président Houphouët-Boigny conseillait la paix, respirait la paix et agissait pour la paix et dans la paix. « C’est, pour dire que la commémoration de la Journée de la Paix rappelle à chacun de nous, l’impérieuse nécessité de maintenir et de consolider la culture de la paix », a déclaré le Premier ministre. 

Clément Koffi

LIRE LES AUTRES ARTICLES

IMG-20240208-WA0245
Report de l’audience SynafecI-Cgeci : le président Gré Faustin se dit confiant 
Initialement prévue pour le mardi 6 février 2024, l’audience de délibéré, concernant le litige opposant...
Voir plus
IMG-20240201-WA0058
Côte d'Ivoire / Formation humanitaire : Le Cifh fait le bilan de ses actibites
Le Centre international de formation humanitaire (Cifh) a organisé un séminaire, du mardi 30 au mercredi...
Voir plus
IMG-20240118-WA0154
Factures des fournisseurs de l’Etat : le Synafeci dénonce des dysfonctionnements dans le paiement
Le Syndicat national des fournisseurs de l’État de Côte d’Ivoire (Synafeci) a animé un point de presse,...
Voir plus

Vous recherchez des espaces Publicitaire pour votre entreprise?

Notre Magazine LES ÉLUS, vous donne l'opportunité de vous afficher dans leur magazine physique, mais aussi sur leur site Internet.

Cliquer à votre droite pour en savoir plus.

Retour en haut