Bouaké : 500 jeunes sortent du Centre de service civique

Le vendredi 27 octobre 2023, 500 jeunes âgés de 16 à 35 ans ont célébré leur sortie du Centre de service civique de Bouaké 2, après six (6) mois de formation intensive dans divers métiers. 

Cette cérémonie de fin de formation, présidée par le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, Mamadou Touré, a été l’occasion de mettre en avant la transformation de ces jeunes et leur nouvelle chance dans la vie.

 

Les stagiaires volontaires de ce centre ont suivi une formation variée, couvrant des domaines tels que la cuisine, la pâtisserie, la boulangerie, la mécanique automobile, l’esthétique, l’agriculture vivrière, la production animale, les bâtiments et travaux publics (Btp), ainsi que d’autres métiers liés à l’assainissement et à la réparation de fours et de cuisine. Ce visa de formation offrira aux jeunes des opportunités d’emploi et à les réinsérer dans le tissu économique et social.

 

Le ministre Mamadou Touré a annoncé que 100% de ces jeunes formés bénéficieront d’un suivi pour assurer leur insertion professionnelle, grâce à la création d’un guichet emploi au sein du centre. “Nous allons explorer toutes les opportunités pour que d’ici à quelques semaines ou mois, 100% de ces jeunes soient insérés”, a-t-il déclaré. 

 

La formation des jeunes de Bouaké 2 s’inscrit dans le cadre du Programme jeunesse du gouvernement (Pj Gouv) 2023-2025, en réponse aux directives du président Alassane Ouattara, qui a consacré l’année 2023 à la jeunesse. 

 

Le ministre Mamadou Touré a également souligné que le gouvernement prévoit la construction de 14 Centres de service civique sur l’ensemble du territoire, avec une capacité d’accueil de 1.000 jeunes par an par centre, soit 14.000 jeunes, pour un montant de 21 milliards de francs cfa. Quatre (4) de ces centres devraient être opérationnels d’ici le premier trimestre 2024, avec Bouaké déjà en fonction, Daloa, Korhogo et Adzopé en cours de construction.

 

Le financement de ce programme bénéficie du soutien de l’Agence française de développement (Afd), via le contrat de désendettement et de développement (C2D 3), à hauteur de 13 milliards de francs cfa. 

En reconnaissance de la contribution de Tuo Fozié à la construction du Centre de service civique de Bouaké, il a été baptisé “Centre de service civique Tuo Fozié”.

 

Cette initiative démontre l’engagement du gouvernement ivoirien envers la jeunesse, en offrant des opportunités de formation et d’insertion professionnelle, permettant ainsi à des centaines de jeunes de Bouaké de bénéficier d’une seconde chance dans la vie.

À. K.

LIRE LES AUTRES ARTICLES

Conference-sur-les-risques-lies-aux-grossesses-en-cours-de-scolarite-lors-des-festivites-de-cloture-du-club-des-filles-du-lycee-moderne-dAgnibilekrou-mercredi-17-avril-2024
Côte d'Ivoire / Grossesse en milieu scolaire : lourd bilan au lycée moderne d’Agnibilékrou 
Le lycée moderne d’Agnibilékrou est l’établissement où la majorité des futurs papas, auteurs de...
Voir plus
ba5c60a1-d5e0-45cc-b0e9-bc8f82fd4748
Lutte contre le paludisme en Afrique : les entreprises privées invitées à s’y engager davantage
Lors d’un webinaire organisé mercredi 28 février 2024 par le Réseau des médias africains pour la promotion...
Voir plus
IMG-20240208-WA0245
Report de l’audience SynafecI-Cgeci : le président Gré Faustin se dit confiant 
Initialement prévue pour le mardi 6 février 2024, l’audience de délibéré, concernant le litige opposant...
Voir plus

Vous recherchez des espaces Publicitaire pour votre entreprise?

Notre Magazine LES ÉLUS, vous donne l'opportunité de vous afficher dans leur magazine physique, mais aussi sur leur site Internet.

Cliquer à votre droite pour en savoir plus.

Retour en haut