Côte d’Ivoire / Lutte contre la Ram : la 5ème édition lancée 

La Semaine nationale de lutte contre la Résistance aux antimicrobiens (Ram), a été lancée le 21 novembre 2023 à Abidjan, par Sidi Tiémoko Touré, ministre des Ressources animales et halieutiques. 

Le thème de cette 5ème édition organisée par la plateforme « Une seule Santé » en collaboration avec le Groupe de Travail technique (Gtt), est : « Ensemble, prévenons la résistance aux antimicrobiens »

 

Lors de son lancement, le ministre a instruit sur la nécessité de mener la lutte. Selon lui, les récentes études ont admis que ce phénomène « serait à l’origine de 1,3 million décès dans le monde ». Ce qui fait de cette problématique, l’une des causes majeures de la mortalité, surclassant à cet effet la malaria et le Vih-Sida dans de nombreux pays au monde. 

Sidi Touré a remercié les partenaires pour leur appui technique et financier inestimables. Il s’agit de l’Organisation mondiale de la santé (Oms), et de l’Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture (Fao). 

 

Pr Hortense Faye-Kette Hortense, représentante de la directrice de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire, par ailleurs présidente du Gtt-Ram, Pr Mireille Dosso, a indiqué que la Ram survient à la suite d’une utilisation massive ou d’une utilisation inappropriée des médicaments antibiotiques. 

« Malheureusement, fera-t-elle remarquer, bien qu’utilisés pour les humains, ces antibiotiques sont employés dans le secteur de l’élevage et de l’agriculture. Ce qui entraîne dans les hôpitaux des malades qui ont des infections qu’on arrive plus à traiter. Ces infections vont entraîner des décès tout simplement, parce que les bactéries sont résistantes aux antibiotiques »

Suggérant comme solution, un accord entre le patient et son médecin, pour que l’antibiotique à administrer soit celui adapté aux infections révélées. 

 

Dr Fatim Tall, représentante intérimaire de l’Oms en Côte d’Ivoire, a félicité le gouvernement ivoirien à travers la plateforme ‘’Une seule santé’’ et le Gtt Ram, pour l’organisation de cette semaine. Selon elle, cette sensibilisation est “très importante” pour mener la lutte. Car, la Ram cause beaucoup de maux à l’Afrique, principalement à l’Afrique subsaharienne. Le ratio permettant de s’en rendre compte étant de 99 décès pour 100.000 habitants. 

 

La sensibilisation sera faite de prime abord à l’intention des éleveurs d’Adzopé et de Korhogo. Ensuite aux acteurs de la médecine, aux professionnels de la santé et aux journalistes, à Abidjan. Y participeront pour une formation, les Ong œuvrant dans le domaine de la santé.

 

C. Koffi

LIRE LES AUTRES ARTICLES

IMG-20231215-WA0182
Côte d'Ivoire : Des syndicats de la Santé projette une grève le 26 décembre 2023
La Coalition des syndicats de la Santé (Coalisante) et les syndicats associés ont affiché leur intention...
Voir plus
IMG-20231212-WA0046
Planification familiale en Côte d'Ivoire : la contribution financière passe de 400 millions à 2,5 milliards Fcfa
Le Premier ministre ivoirien, Robert Beugré Membé, a officiellement dévoilé une série d’initiatives...
Voir plus
IMG-20231206-WA0118
Ordre national des chirurgiens-dentistes : le ministre Dimba réforme la structure en profondeur
Ce 5 décembre 2023, un nouveau chapitre s’ouvre pour la profession chirurgien-dentiste, suite à...
Voir plus

Vous recherchez des espaces Publicitaire pour votre entreprise?

Notre Magazine LES ÉLUS, vous donne l'opportunité de vous afficher dans leur magazine physique, mais aussi sur leur site Internet.

Cliquer à votre droite pour en savoir plus.

Retour en haut